Les membres

Actifs

Notre association fonctionne avant tout grâce au travail en commun et à la cohésion dont font preuve nos membres actifs. Passionnés de cinéma, jeunes acteurs ou musiciens, notre équipe est très diversifiée est permet ainsi d’aboutir à des projets plus complets.

 

Le comité

2017

Martin Rollet - Président

Né le 12 janvier 2000, Martin Rollet a toujours été passionné  par le cinéma. Ce sont les films musicaux qui l'animent depuis son enfance : des œuvres telles que La Flûte enchantée d’Ingmar Bergman ou encore Peau d’âne de Jacques Demy, ont fait naître chez lui une réelle fascination pour la musique au cinéma. Il est difficile pour lui de citer son réalisateur «préféré», car nombres de films l’ont marqué : Les Choristes, Shine, ou plus récemment Juste la fin du monde de Xavier Dolan. Il penche néanmoins pour le réalisateur Damien Chazelle, qui a réalisé deux de ses films favoris : Whiplash et La La Land.

À la suite de plusieurs réalisations avec des amis du même âge, il décide en 2016 de fonder l'AJV, afin de rassembler et partager des connaissances autour de la création audiovisuelle. Ce qui lui plaît profondément dans le cinéma, c’est gérer tout ce qu’on ne voit pas à l’écran, harmoniser et organiser des équipes de tournage, cadrer, retravailler le film en postproduction, en bref, tout l'aspect caché du cinéma, qui est néanmoins indispensable à la réalisation d’un film.

Pour ce qui est de la réalisation, la musique a pour lui un « rôle primordial dans le cinéma ». Il étudie le hautbois au Conservatoire de Lausanne depuis 10 ans, et joue dans l’Orchestre symphonique Bande-Son, spécialisé dans les musiques de films. Il porte toujours une attention particulière au lien entre l’image et la musique lors de ses réalisations car, à son sens,  leur articulation provoque  des émotions belles et intenses, qu'il aime lui-même retrouver au cinéma. «La musique, c'est le mouvement invisible.» Cette phrase de Nancy Huston reflète sa vision de la musique au cinéma et l'a notamment inspiré dans la réalisation de son dernier court-métrage Exorde.

Antoine Bürcher - Secrétaire

Né le 18 juin 1999 de parents cinéastes, Antoine Bürcher développe très vite une fascination pour l'image et le mouvement. Il apprend rapidement la photographie, immortalisant tout ce qui bouge autour de lui. Aux alentours de ses 8 ans, il fait ses premières vidéos avec son frère et ses amis: de petites fictions, devant lesquelles ils rigolaient le soir même lorsque ils les projetaient. Au fil des années, il se perfectionne et apprend peu à peu l’art de la réalisation et du montage. Il rencontre alors d'autres jeunes passionnés par le cinéma, avec qui il fonde l’Association des Jeunes Vidéastes. Selon lui, l’énergie de groupe, qui lui aurait apporté la possibilité de progresser, est la plus importante sur un tournage. C'est dans cet esprit qu'il gère l'association avec le reste du comité.

Ce qui lui plaît avant tout au cinéma, c’est d’être surpris : ressentir des émotions,  pendant quelques heures, s'évader dans un autre monde, c'est ce qui l'espère à chaque fois qu'il visionne un film. La manière dont les réalisateurs parviennent à transmettre ces sentiments aux spectateurs le fascine. « Si je devais nommer mon réalisateur préféré, ce serait David Lynch avec Mulholland Drive. J’admire la manière dont les images sont couplées avec la musique. Il arrive, en utilisant le montage, le cadrage, la lumière et les différents sons, à nous faire frissonner. »

Thomas Domon - Trésorier

Né le 11 avril 2000, Thomas Domon est depuis longtemps passionné par des univers aussi variés que Star Wars ou Le Seigneur des anneaux. Ayant toujours rêvé de créer ses propres univers et œuvres narratives, le cinéma se dévoilé à lui comme étant la solution parfaite. Il se tourne donc  rapidement vers la réalisation de courts métrages. Avec Martin Rollet et Antoine Bürcher il fonde l’AJV pour permettre à d’autres de profiter de leur matériel et partager des expériences, des projets. Grâce à ses deux années d'étude en école de maturité en économie et droit, il a acquit de nombreuses connaissances en comptabilité, et peut ainsi mener à bien le rôle de trésorier de l'association.

Un mois après la fondation de l'AJV, il réalise son premier court métrage: une histoire dans le domaine du fantastique, puis se lance dans un deuxième projet, différent, plus expérimental.

« Si je devais citer mon film préféré, ce serait Drive de Nicolas Winding Refn. Ce film m’a impressionné par sa capacité à ralentir les scènes à l’extrême sans pour autant que cela soit ennuyant ou gênant et par la violence brute des scènes d’actions qui ne laisse pas de répit au spectateur. »

Nos sponsors

Nous remercions chaleureusement nos généreux sponsors, sans qui nos projets ne pourraient pas voir le jour.

 

Association des Jeunes Vidéastes, 2017

Tous droits réservés.

Suivez-nous :